Pourquoi stocker son or physique en Suisse ?

Tout investisseur en métaux précieux se pose indéniablement la question de savoir ou stocker son or physique (lingots ou pièces). Il est fort probable que sa première idée sera de penser à l’entreposer dans un des coffres de sa banque. Cette solution n’est cependant pas idéale dans la mesure ou le risque de stockage dans le système bancaire est bien réel (en cas de faillite de la banque ou de confiscation des stocks pas le gouvernement par exemple).

La détention d’or à son domicile n’est pas la solution idéale non plus: le trade-off risques/avantages penche très nettement en faveur des inconvénients (risque de vol, d’agression physique contre vous ou votre entourage, risque de perte ou tout simplement d’altération au cours du temps). Il reste la solution de stockage dans un pays proche, offrant une forte stabilité politique et une intégrité à toute épreuve… vous avez trouvé, ce pays est la Suisse !

Visitez le site www.goldbroker.fr pour tout savoir sur l'achat d'or ou d'argent physique, en nom propre, sans intermédiaire, avec stockage en dehors du système bancaire!
Les plus de GoldBroker: Pas de détention mutualisée, Accés direct à votre stock à Zurich ou Singapour, Livraison à domicile, Exonération de TVA, Pas de pénalité en cas de sortie Cliquez ici pour plus de détails...
La Suisse est le pays idéal pour stocker l’or physique

Stocker mon Or physique dans des coffres en Suisse pour une sécurité optimale

Et ce n’est pas un hasard si les courtiers les plus précautionneux de notre panel (GoldBroker, Buillion Vault, AuCoffre,) offrent à leurs client cette possibilité de stocker leur or dans un coffre-fort sécurisé en Suisse.

Bénéficiant d’une économie florissante ( elle est 4ème au rang mondial du PIB par habitant), la Suisse affiche un taux de chômage et une inflation qui sont structurellement très bas.

Sa neutralité lui a permis de traverser 2 guerres mondiales sans trop de difficultés et son système politique basé sur le fédéralisme (26 cantons) est particulièrement stable.

Sa réputation de paradis bancaire ne date pas d’hier puisque, selon les historiens, elle remonterait au Moyen-âge. C’est en 1934 que la confédération helvétique a inscrit dans sa loi fédérale (Article 47) que toute rupture du secret bancaire serait considérée comme un crime passible d’emprisonnement.

Malgré un assouplissement récent de cette loi, suite à la pression internationale sur la transparence bancaire (principalement de la part de la CEE, alors que la Suisse ne fait partie de la communauté européenne), ce culte du secret lui vaut de figurer encore à ce jour en tête des pays gestionnaires des plus grandes fortunes privés de la planète.

A ce secret bancaire si réputé s’ajoute une rigueur de gestion exemplaire. C’est ainsi que tous les établissements bancaires du pays sont régulés par une autorité fédérale, la FINMA, elle-même soumise à la surveillance politique de la Confédération.

Enfin secret suisse et rigueur de gestion seraient peu appréciés des clients privés, s’il y avait le moindre soupçon de corruption. Et là aussi, la Suisse est irréprochable puisqu’elle figure dans la liste très sélective des 10 pays les moins corrompus au monde.

Pour ce qui est de la gestion de l’or proprement dite (achat/vente/stockage), on ne peut trouver meilleur environnement sur la planète (à l’exception peut-être de Singapour): la Suisse raffine en effet presque les ¾ de l’or mondial. Il est donc aisé pour les banques et pour les brokers en or de transférer des fonds du coffre d’une société à l’autre.

Concernant le stockage, elle bénéficie d’infrastructures particulièrement adaptées. Pas étonnant quand on sait que la BNS (la Banque Nationale Suisse) détiendrait plus de 1000 tonnes d’or dans ses coffres. Et même si une partie de cet or est certainement reparti ailleurs sur la planète pour limiter les risques géopolitiques (Tiens ! Tiens, la Suisse aussi ne mettrait pas tous ses œufs dans un même panier !), il n’en reste pas moins que stocker toutes ces barres et lingots sur un territoire aussi réduit (à peine plus de 40 000 km2) conduit les entreprises de stockage à développer un savoir-faire unique au monde.

Si vous achetez de l’or chez GoldBroker (le courtier le plus pro selon AcheterOr.org), c’est ce savoir-faire qui sera mis à profit par les 2 sociétés RHENUS LOGISTIC et MALCA-AMIT, chargées du stockage de vos métaux précieux en Suisse.

Située au carrefour des grandes puissances européennes, la Suisse est également facile d’accès, avec 6 aéroports dont 3 internationaux (Zurich, Genève et Basel-Mulhouse-Freiburg). Il est donc facile de se rendre en Suisse pour venir inspecter (si besoin) le contenu effectif des coffres dans lesquels votre or sera stocké. Pas de problème non plus pour la langue: en plus de l’anglais (parlé couramment dans la Confédération), la Suisse dispose de 4 langues officielles :Allemand, Français, Italien et Romanche.

Bref un environnement idéal pour tout investisseur souhaitant stocker son or physique en Suisse.