Pourquoi l’or est-il une valeur refuge en cas de crise ou de krach boursier ?

En ces temps de crises financières à répétition et de tensions internationales (faillite de Lehman Brothers, conflit en Ukraine, risque de Grexit, lutte contre le terrorisme,..) les particuliers comme les Etats cherchent à protéger leurs capitaux et à trouver des contreparties à une monnaie-papier de moins en moins crédible pour cause de dette galopante.

Dans la continuité de pratiques issues de temps immémoriaux, les métaux précieux (et particulièrement l’or) constituent la valeur refuge par excellence. Dans un monde industriel en plein boom et de plus en plus hi-tech, voyons pourquoi l’or (ce métal précieux d’un autre temps !) est resté et restera encore longtemps la pierre angulaire pour se protéger des crises et autres krachs boursiers !

Si les monnaies papiers (francs, marks, dollars,..) ont pu se développer à la fin du 19ème siècle c’est grâce à leur capacité à être converti en or. En ces temps-là, la confiance était de mise, tout particulier pouvant recevoir s’il le souhaitait, la contrepartie en or de ses liquidités.

Avec l’éclatement de la première guerre mondiale, cette convertibilité (entre les monnaies-papiers et l’or) a volé en éclat, entrainant une grande instabilité des taux de change et contribuant à la crise de 1929.

Visitez le site www.goldbroker.fr pour tout savoir sur l'achat d'or ou d'argent physique, en nom propre, sans intermédiaire, avec stockage en dehors du système bancaire!
Les plus de GoldBroker: Pas de détention mutualisée, Accés direct à votre stock à Zurich ou Singapour, Livraison à domicile, Exonération de TVA, Pas de pénalité en cas de sortie Cliquez ici pour plus de détails...
La fin des accords de Bretton Woods font de l’or la valeur refuge par excellence

Accords Bretton Woods-Juillet 1944

Avec les accords de Bretton Woods de juillet 1944, les américains ont bien tenté de recréer une parité fixe dollar-or, mais l’effort de reconstruction d’après-guerre et les déficits qui s’en suivirent, obligèrent l’oncle Sam à abandonner la parité fixe du dollar en 1971.

Depuis l’abandon de cet étalon-or (issu des accords de Bretton Woods) , la convertibilité n’est pas assurée et tout le système bancaire mondial repose désormais sur la confiance.

Le problème c’est que cette confiance a été (et est toujours) fortement ébranlée suite à l’incapacité endémique des états à limiter l’usage de la planche à billets. Cette fuite en avant (toujours plus de dette pour financer la croissance à venir!) finit par créer de la méfiance dans tout le système bancaire.

Et c’est là que l’or joue son rôle de valeur refuge, de rempart ultime contre un système fiduciaire ayant perdu de sa crédibilité.

Mais pourquoi l’or me direz-vous et pas autre chose ?

Tout simplement parce qu’il n’existe pas d’autres métaux précieux sur terre présentant les caractéristiques du métal jaune :

  • inaltérable,
  • limité en volume mais sans être trop rare (fin 2010, le total du volume extrait atteignait les 166 kilotonnes, soit tout au plus un cube de 20m d’arête)
  • et avec une faible capacité d’extraction annuelle (estimée à 1/50 du stock mondial).

C’est bien connu, tout ce qui est rare est cher ! Et avec l’or le créateur a doté la planète terre d’un métal précieux et suffisamment confidentiel qui ne risque pas de subir des arrivées massives de nouveaux filons pour influer sur les cours. De plus l’or est beau, brille de mille éclats, ce qui accentue son aura et en fait la valeur refuge par excellence…et cela depuis la nuit des temps !

Remarque : Pour se protéger contre un éventuel krach, l’épargnant devra faire attention d’acquérir de l’or physique et non de l’or papier (tel que celui proposé sur le COMEX).

Vous pouvez acheter cet or physique (lingots ou pièces) chez l’un des courtiers présentés sur notre site. Nous vous recommandons plus particulièrement GoldBroker.fr qui vous proposera de stocker votre or en dehors du système bancaire et dans 2 pays politiquement stables : Suisse et Singapour.